Les secteurs qui recrutent en 2016

Les secteurs qui recrutent en 2016

1,8 millions c’est le nombre d’embauches prévues en 2016. Dans quel secteur peut-on trouver du travail aujourd’hui ? Quelles sont les filières et les métiers d’avenir en France ? Zoom sur 3 secteurs qui recrutent dès aujourd’hui et qui ont des difficultés à trouver des employés.  

Une aide ménagère, un ingénieur informaticien, un boucher. Ces trois secteurs ne connaissent pas la crise, mieux ils recrutent.  

innovation entreprise

Trois secteurs qui connaissent le plein emploi

Commençons avec le secteur du numérique, les ingénieurs informaticiens du fait de leur rareté ont le choix de l’employeur, une denrée rare en 2016, à 70% des hommes de moins de 30 ans, ils peuvent prétendre à un salaire d’entrée dans la profession de 2100 euros brut par mois en moyenne. Mais cela peut vite grimper en fonction de l’expérience. Lorsque l’on regarde les recrutements de cadre de l’APEC (Accueil – Recrutement et offres d’emploi cadres) qui vient de publier son enquête sur les perspectives de l’emploi cadres, on s’aperçoit que l’informatique est le premier secteur recruteur de jeunes diplômés. D’ici 2022, 190.000 postes seront à pourvoir dans ce secteur.  

Mais il n’est pas nécessaire d’être ingénieur avec Bac +5 pour s’assurer un travail en CDI. Le service à la personne est le secteur qui recrute le plus. Quel est le profil de ces salariés ? Il n’y a pas forcement de profil type mais selon les métiers qui sont ciblés, comme par exemple l’accompagnement de la personne dépendante ou la garde d’enfants de 3 ans, des pré requis sont obligatoires et l’obtention d’un diplôme dans le secteur ou 3 ans d’expérience vérifiable est fortement conseillé.  

Dans la grande majorité des cas, ce sont des femmes de moins de 50 ans sans diplôme. Mais l’emploi est assuré car la demande est toujours plus forte, notamment pour la garde des personnes âgées à domicile. Ce sont environ 150 000 créations d’emploi pour les seuls aides à domicile. C’est donc un secteur qui va recruter massivement pour pouvoir répondre aux besoin de vieillissement de la population.  

L’artisanat des métiers qui peinent à recruter

Il y a également un autre secteur qui recrute, c’est l’artisanat, toutes activités confondues : le bâtiment, les activités de service, la coiffure, etc. Ce secteur d’activité génère un volume annuel d’environ 100 000 recrutements. Et l’une des activités qui embauchent le plus aujourd’hui c’est la boucherie.  

Faute de main d’œuvre qualifiée, les patrons ont des difficultés à recruter. Pourtant ce métier de passionnés a de nombreux avantages tels que le salaire (voir ici pour calculer son salaire brut net) notamment. Les bouchers qui ont leur propre boutique peuvent gagner entre 3000 et 5500 euros par mois. Un salaire intéressant aussi pour les salariés notamment ceux qui débutent. Les jeunes peuvent commencer ave un CAP avec une grille de salaire au départ à 1500 euros, c’est évolutif, plus leur niveau de compétence augmente plus leur salaire va augmenter. D’ici 2018, pas moins de 4500 postes seront à pourvoir dans le secteur de la boucherie.  

Ainsi, travailler dans le numérique, l’aide à la personne ou encore l’artisanat, c’est assurément un choix d’emploi qui a de l’avenir !